Neuf secondes et demie Les Heures joyeuses 5 - Alexis Clairmont

Les heures joyeuses 5

Ça chauffe au Paradis !

Laurent l’aura cherché longtemps, son prince charmant. Cette fois, ça y est : il a séduit le beau Mounir. Oubliée l’ardeur du solaire Thomas, c’est au clair d’un croissant de lune qu’il va s’épanouir. Et rien ni personne ne l’en empêchera… Du moins le croit-il.

Au même moment, à l’insu des habitués du Paradis, une rencontre impromptue dans un bar du Marais convainc Thomas de s’installer dans la capitale. Le petit groupe pourra-t-il survivre à son départ ?

Parfois, il ne faut que quelques secondes pour que tout bascule.

 

“Je vais mettre la venaison dans la serviette.” (Dino)

ho-logo

 

Idée originelle: Alexis Clairmont

Laurent continue son exploration des possibilités extra-thomasiennes et réussit enfin à approcher le beau Mounir. À lui les saveurs orientales et un statut envié dans le petit monde du Paradis. Seulement le barman a un terrible secret… Il est comme qui dirait précoce.

Pendant ce temps, à Paris, Thomas semble répondre à des avances pas très catholiques de la part d’un publicitaire peu recommandable. Il s’avère en fait que ce dernier lui propose un emploi à Paris. Le pire, c’est qu’il va l’accepter…

Et Virginie, qui n’a pas grand chose à faire, s’inquiète d’une fatigue suspecte de Dino.

Synopsis : Alexis Clairmont (avec O. Degenève et S. Nicolle)

Rédaction : Alexis Clairmont

Sortie : mai 2000

Couverture : Walter Minus

ACHETER

Notes de production

  • Le départ de Thomas pour Paris est arrivé comme une surprise au cours de la conception de cet épisode. Il fallait rajouter un peu de structure à l’intrigue, du coup c’est un arc entier qui en a découlé.
  • A l’origine, la Bible ne prévoyait pas qu’on dévoile autant sur l’identité de Dino, mais cet épisode établit son vrai nom et la couleur de ses cheveux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.